English    Español    Français

Module 4 -  21 Développement des capacités

21.1 Pourquoi le développement des capacités est-il important pour les
dirigeants municipaux ?
21.2 Qu’entend-on par
« capacités » ?
21.3 Qu’est-ce que le développement des capacités ?
21.4 Facteurs à prendre en compte dans le cadre du développement des capacités
21.5 Approche à adopter vis-à-vis des besoins de développement des capacités
21.6 Capacités du personnel municipal
21.7 Instruments pour le développement des capacités
Pour en savoir plus

Questions clés :


Pourquoi le développement des capacités est-il important pour les dirigeants municipaux ?
Qu’entend-t-on par
« capacités » ?
Qu’est-ce que le développement des capacités ?
Comment doit-on planifier, mettre en œuvre et gérer le développement des capacités ?

Voir aussi les modules suivants :


[2] Planification stratégique
[3] Planification et organisation
[11] Choix entre différentes options
[17] Négociation et signature des contrats
[18] Gestion des PPP
[20] Gestion des conflits



Mise en Œuvre– Développement des capacités

21.3 Qu’est-ce que le développement des capacités ?

« Le développement des capacités est le processus par lequel des individus, des groupes, des organisations, des institutions ou des sociétés, améliorent leurs aptitudes à remplir des fonctions essentielles, à résoudre des problèmes, à définir des objectifs et à les atteindre; et à comprendre et à satisfaire leurs besoins en matière de développement dans un contexte vaste et de manière durable. » [PNUD, 1997]

Une question de capacités
« […] Le passage aux PSP/PPP dans le cadre des fonctions considérées comme relevant du secteur public peut représenter un bouleversement pour les acteurs du secteur privé. Pourtant, pour la municipalité, il s’inscrit dans une série de changements bien plus structurels et procéduraux quant à la manière dont sont fournis les services. Dans bon nombre de pays, les municipalités commencent à peine à admettre des approches participatives régies par la demande ; dans d’autres pays, elles se débattent avec le concept de réponses multisectorielles au problème de la réduction de la pauvreté. Dans ce contexte, l’une des grandes opportunités, doublée d’une contrainte, liée à la participation du secteur privé à la fourniture de services, est en fait la capacité des autorités municipales à intégrer des stratégies et à élaborer des partenariats public-privé en faveur des personnes démunies. […] »

Dans le cadre de ce kit d’outils, le développement des capacités s’adresse aux personnes et organisations suivantes :

  • les membres du service public, y compris ses dirigeants ;
  • le personnel et les décideurs parmi les autorités municipales ou locales ;
  • les organisations communautaires, les usagers et les clients ;
  • les ONG ; et
  • les opérateurs et prestataires du secteur privé.

Les membres du parlement qui élaborent la réglementation susceptible d’encourager ou de décourager les partenariats public-privé, doivent suivre une formation spéciale.

Diversité de la terminologie

Le développement des ressources humaines est tour à tour décrit comme étant :

  • une formation - effort planifié et systématique visant à développer ou à modifier des connaissances et des compétences par l’apprentissage ;
  • le développement de ressources humaines - terme surtout utilisé dans le secteur privé et qui désigne toute activité exercée au sein d’une organisation visant à développer, éduquer et former le personnel ; et
  • le « développement », le « renforcement » ou la « création » de capacités - autant de termes approximatifs de plus en plus utilisés par les autorités publiques, les donateurs et les ONG pour décrire des activités (ateliers, formation et partage d’informations) plutôt qu’une approche du travail de développement. [Voir ci-dessus la définition du développement des capacités.]

Diversité des modes de mise en œuvre

La mise en œuvre du développement des capacités peut se faire sous différentes formes, notamment : ateliers, formations, kits d’outils, stages, enseignement à distance ou processus participatifs.

  • L’atelier : probablement la méthode la plus utilisée pour faciliter le développement des capacités. Un atelier est un événement planifié qui implique souvent : la présence des participants en un lieu donné, un ordre du jour ou des modalités convenues, des activités participatives, des procès-verbaux des séances et la publication d’un compte-rendu d’atelier. Les objectifs d’un atelier sont très variables allant de la consultation au débat, en passant par la recherche de résultats spécifiques (par exemple : stratégie, documents de formation ou directives de développement des capacités).
  • Formation : événement généralement ponctuel, portant sur un thème ou un sujet spécifique rattaché à l’activité professionnelle, par exemple « inégalités hommes-femmes » ou « coopérer avec les pauvres » et néanmoins très souvent technique.
  • Kits d’outils : publications et matériel d’autoformation. Un kit d’outils peut se présenter sous format papier (dans un classeur ou tout autre support semblable), sur Internet ou sur CD. Le kit d’outils est conçu pour être flexible.
  • Stages : généralement une série de séances de formation se déroulant en dehors du lieu de travail, animées par des instituts de formation universitaires ou reconnus. Un stage peut être « à la carte » et comporter des enseignements universitaires (niveau licence ou maîtrise).
  • Enseignement à distance : système d’enseignement qui met en liaison les apprenants et ressources éducatives. L’enseignement à distance permet aux apprenants qui ne sont pas inscrits dans un établissement scolaire d’accéder à la formation. Les apprenants travaillent à l’aide de documents à lire, de vidéos et de textes. Ils envoient leurs devoirs par la poste ou par courrier électronique à un tuteur.
  • Processus participatifs : développement non hiérarchique axé sur les hommes et dont l’objet central est le sentiment d’être partie prenante. Ce sont souvent des activités planifiées, réalisées à l’aide d’outils, qui s’adressent aux utilisateurs des services ou aux parties prenantes à un projet. Le processus participatif peut être lié au cycle du projet ou utilisé dans le cadre d’une évaluation initiale, d’un contrôle et d’une évaluation. Parmi les modèles les plus connus, citons :
    - le diagnostic rural participatif (Participatory Rural Appraisal, PRA) ;
    - la transformation participative des pratiques d’hygiène et d’assainissement (Participatory Hygiene et Sanitation Transformation, PHAST) ;
    - la promotion du rôle des femmes dans les services d’approvisionnement en eau et d’assainissement (Promotion of the Role of Women in Water et Environmental Sanitation Services, PROWWESS) ; et
    - la visualisation intégrée aux processus participatifs (Visualisation in Participatory Processes, VIPP).

Diversité des résultats

Les différentes formes de développement des capacités peuvent également aboutir à des résultats extrêmement variés, notamment :

  • des compétences, des connaissances ou des attitudes spécifiques ;
  • des produits spécifiques, par exemple un document, une directive ou un compte-rendu ;
  • une action spécifique, par exemple une nouvelle approche de l’exécution du projet ;
  • la mise en place de réseaux et le partage ;
  • le développement et la réalisation d’objectifs tangibles favorisant la cohésion; ou
  • rien : peu ou pas de résultats tangibles.

 


 
     
  INTRODUCTION  
  Module 1 - Avant les PPP  
  01-Premiers pas vers un PPP  
  02- Planification stratégique  
  Module 2 - Phase Preparatoire  
  03- Planification et organisation  
  04- Collecte de l’information  
  Module 3 - Phase de Developpement
du PPP PPP
 
  05- Identification des contraintes  
  06- Définition des objectifs du PPP  
  07- Définition des paramètres (portée)  
  08- Définition des principes du partenariat  
  09- Identification des partenaires potentiels  
  10- Définition du mode de fonctionnement du PPP  
  11- Choix entre différentes options  
  12- Financement (Investissement)  
  13- Financement (Recouvrement des coûts)  
  14- Préparation des plans de développement  
  15- Régulation du PPP  
  Module 4 - Mise en Oeuvre  
  16- Appels d’offres et approvisionnement  
  17- Négociation et signature des contrats  
  18- Gestion des PPP  
  19- Contrôle et évaluation  
  20- Gestion des conflits  
  21- Développement des capacités  
  Contact