English    Español    Français

Module 2 -  04 Collecte de l'information

4.1 Quels types d’information sont nécessaires ?
4.2 Comment l’information est-elle collectée ?
4.3 Qui collecte les informations ?
4.4 Utilisation des informations (de quelles informations a-t-on besoin et quand ?)
4.5 Quelles sont les problématiques sous-jacentes à garder à l’esprit ?
Pour en savoir plus

Questions clés :


Le cadre juridique et réglementaire est-il propice à la participation du secteur
privé ?
Quels prestataires de services publics et/ou agences sont chargés de fournir les différents services ?
Quelle est la situation des prestataires et/ou agences en question ?
Comment les pauvres perçoivent-ils le niveau et la qualité de service ?
Le secteur privé local a-t-il la capacité de fournir des
services ?

Voir aussi les modules suivants :


[1] Premiers pas vers un PPP
[2] Planification stratégique
[3] Planification et organisation
[9] Identification des partenaires potentiels



Phase Preparatoire – Collecte de l'information

4.2 Comment l’information est-elle collectée ?

Vous trouverez ci-après une liste des différentes méthodes pouvant être utilisées pour collecter les divers types d’informations requises.

A. L’information émanant du secteur public

Le secteur public est probablement le mieux équipé pour fournir des informations pour le projet de PPP. Il dispose des fonds nécessaires pour mener les recherches ou organiser les ateliers ; il dispose également de sources d’informations suffisantes déjà centralisées. Cependant, le groupe de travail et l’équipe de direction devront aussi envisager d’autres moyens d’obtenir les données nécessaires auprès des partenaires potentiels.

Par rapport au cadre juridique et législatif, le secteur public peut :

  • examiner les documents réglementaires et gouvernementaux concernés, y compris les textes législatifs nationaux, régionaux et locaux ;
  • examiner les documents réglementaires fournis par différentes agences (p. ex. : Agence pour l’Environnement, agences de protection des consommateurs, etc.) ;
  • procéder à des entretiens avec des informateurs clés : cadres compétents appartenant aux trois niveaux de gouvernement, syndicats, dirigeants d’agences juridiquement compétentes en matière de fourniture du service considéré, et individus clés ; et
  • organiser des ateliers avec le personnel compétent des entités impliquées dans le service public considéré, notamment des experts juridiques, financiers, techniques (p. ex. : ingénieurs), des spécialistes de la communauté et de la pauvreté, ainsi que des spécialistes en ressources humaines.

Par rapport à l’état du service public considéré, le secteur public peut procéder à une ou à plusieurs des actions ci-dessous :

  • Examen des performances passées et présentes du service public concerné.
  • Analyse « SWOT » : analyse des forces (Strengths), faiblesses (Weaknesses), opportunités (Opportunities) et menaces (Threats) rattachées au service public concerné; avant de procéder à l’analyse SWOT il est préférable de prendre connaissance des documents associés existants et d’étudier les perceptions et les préférences des consommateurs.
    - Les forces et faiblesses sont inhérentes au service public concerné, notamment les actifs, le niveau de service, l’efficacité, le personnel (compétences et moral), la direction, les relations avec la clientèle, l’état des finances, le niveau technologique, etc.
    - Les menaces et opportunités sont extérieures au service public concerné et concernent la perception par les consommateurs, les exigences, les tendances politiques, les facteurs climatiques, les facteurs liés à l’environnement, les entrepreneurs, les prestataires, la tendance économique, etc.
  • Analyse « PEST » (Political, Economic, Social and Technical factors) : analyse des facteurs politiques, économiques, sociaux et techniques, ou encore analyse du contexte dans lequel doit fonctionner le service public considéré. L’analyse PEST peut consister en un examen des documents réglementaires et législatifs et des performances du service public concerné, ainsi qu’en des entretiens avec des informateurs clés.

B. L’information émanant des consommateurs

Une méthodologie participative a été utilisée avec succès pour procéder à l’examen des expériences des consommateurs et de leurs perceptions des services fournis par les prestataires de services publics. Voici une liste des instruments et méthodes pouvant être utilisés :

  • Discussions au sein de groupes focaux.
  • Méthodologies mises au point pour certains secteurs spécifiques, par exemple, pour le secteur de l’eau et de l’assainissement, la méthodologie PREPP (Participation, Ranking, Experience, Perceptions and Partnership) : participation, classement, expérience, perceptions et partenariat (Coates et al., 2001). Cette méthodologie comporte les étapes et méthodes suivantes :
    - analyse des expériences des consommateurs en qui concerne le niveau de service existant.
    - vote des ménages et discussion pour évaluer les préférences existantes ;
    - questions et enquête de satisfaction pour analyser les perceptions des consommateurs ;
    - classement des options chiffrées et vote à l’aide d’un tableau à pochettes pour évaluer les préférences parmi les options du service (l’option existante par rapport aux nouvelles) ; et
    - tableaux des dépenses des ménages pour analyser ces dernières.
  • Enquêtes menées à l’aide de questionnaires.
  • Entretiens individuels.
  • Volonté de payer les enquêtes à l’aide de la méthode d’évaluation contingente ou méthode CVM (Contingent Valuation Method).
  • Étude de marché ou recherche formative : cela consiste en une étude détaillée des consommateurs actuels et futurs dans les domaines de service existants ou proposés. Le processus de recherche formative doit comprendre les étapes suivantes :
    - obtention d’informations auprès de sources secondaires – ces informations recouvrent les données locales, nationales et internationales existantes concernant la population, la structure de l’habitat, les caractéristiques des ménages et les catégories d’habitations ;
    - entretien et enquête de satisfaction approfondis (méthode de l’échelle) afin de comprendre les perceptions des consommateurs, leurs préférences et leur volonté d’adopter de nouveaux services ;
    - discussions au sein de groupes focaux et réunions de communauté/quartier ;
    - enquêtes ; et
    - observations et dénombrement.

C. L’information émanant du secteur privé

L’identification des prestataires de services privés locaux déjà en place est la première étape de l’évaluation des compétences existantes. Les prestataires appartenant au secteur privé peuvent être identifiés par :

  • des discussions avec les consommateurs ;
  • l’observation et les contre-vérifications (transect walks) aléatoires ; et
  • l’entretien avec des informateurs clés.

Parmi les méthodes pouvant être utilisées pour évaluer les prestataires de services privés figurent notamment :

  • les entretiens approfondis ;
  • les ateliers ; et
  • les discussions au sein de groupes focaux.

Le financement des recherches d’informations sur les consommateurs et des études du secteur privé peut être assuré par des fonds gouvernementaux ou des donations. Des ONG peuvent également détenir certaines informations requises.

 

Comment les informations sont-elles collectées ?

Secteur public

* Examen des documents existants : stratégies, réglementation et documents officiels
* Entretien avec les informateurs clés
* Ateliers
* Examen des registres des services publics
* Analyse SWOT et PEST
* Analyse des partenaires

Consommateurs

* Discussions au sein de groupes focaux
* Enquêtes
* Entretiens individuels
* Outils participatifs
* Entretiens approfondis
* Observations/dénombrement
* Réunions de communauté/quartier

Secteur privé

* Discussions au sein de groupes focaux
* Entretiens approfondis
* Ateliers

Qui collecte les informations ?

* Spécialistes de l’évaluation des consommateurs ou de la communauté
* Expert technique (ingénieur)
* Spécialiste de l’analyse financière
* Personnel clé compétent de la municipalité

 

Outil 4-2

 


 
     
  INTRODUCTION  
  Module 1 - Avant les PPP  
  01-Premiers pas vers un PPP  
  02- Planification stratégique  
  Module 2 - Phase Preparatoire  
  03- Planification et organisation  
  04- Collecte de l’information  
  Module 3 - Phase de Developpement
du PPP PPP
 
  05- Identification des contraintes  
  06- Définition des objectifs du PPP  
  07- Définition des paramètres (portée)  
  08- Définition des principes du partenariat  
  09- Identification des partenaires potentiels  
  10- Définition du mode de fonctionnement du PPP  
  11- Choix entre différentes options  
  12- Financement (Investissement)  
  13- Financement (Recouvrement des coûts)  
  14- Préparation des plans de développement  
  15- Régulation du PPP  
  Module 4 - Mise en Oeuvre  
  16- Appels d’offres et approvisionnement  
  17- Négociation et signature des contrats  
  18- Gestion des PPP  
  19- Contrôle et évaluation  
  20- Gestion des conflits  
  21- Développement des capacités  
  Contact